Cugnaux en transition
Soyons le changement que
nous voulons voir dans notre ville.

Adhérer Ouvrir le menu

Un urbanisme tactique à Cugnaux pour faire face aux enjeux du Covid 19 et pour préparer l’avenir

Temps de lecture : 3 min

L’aménagement urbain se contente souvent de construire des bâtiments d’habitation, des infrastructures de transport ou des activités économiques. Il s’agit le plus souvent de projets coûteux, longs à mettre en place et qui, finalement, ne répondent pas toujours aux besoins des populations. Pire, des quartiers sont exclus de ces projets de longues années au prétexte de ne pas être prioritaires.

Ligne jaune = l’espace théorique accordé, la balise = la réalité

Aménagement urbain et distanciation

La crise du Covid 19 et ses conséquences nous incite à agir vite et repenser nos espaces de vie beaucoup plus rapidement que les politiques urbaines conventionnelles.

En effet, le confinement et la distance sociale qui s’impose à tous, impliquent des changements radicaux dans les habitudes de chacun. Nous devrons respecter la distance de 1 mètre pour de longs mois. Cela nécessite de réorganiser rapidement l’espace dans les villes où souvent la densité urbaine ne permet pas cette distanciation.

C’est pourquoi, un aménagement urbain plus pragmatique, démocratique, rapide à mettre en place et moins coûteux s’impose pour répondre aux enjeux de distanciation. C’est ce que l’on appelle l’urbanisme tactique.

Nos déplacements sont particulièrement concernés par ces enjeux. Le virus a un effet néfaste sur la confiance dans les transports en commun. Le risque est un recours massif à la voiture individuelle avec tous les effets néfastes que cela peut entraîner (pollution atmosphérique, sonore et visuelle, congestion, emprise sur l’espace public, gaz à effet de serre…). Les collectivités ont le devoir de réagir rapidement pour éviter le pire. En mettant en place des mesures pour favoriser dans l’espace public les modes alternatifs tels que le vélo ou la marche.

Ainsi dans le cadre d’un urbanisme tactique, des aménagements temporaires et simples peuvent être mis en place pour un meilleur partage de l’espace. Il s’agit d’intervenir à petite échelle, de façon concertée et à moindre coût. Les aménagements peuvent être réversibles et créés avec le matériel habituellement utilisé en cas de chantier sur la voirie publique.

Voie cyclable temporaire mise en place à Toulouse pendant le confinement

Notre action pour Cugnaux

Les associations Cugnaux en transition et Ecolomobile, ont donc envoyé un courrier en ce sens à la mairie de Cugnaux pour qu’elle intervienne rapidement sur l’espace public en créant des aménagements visant à faciliter le vélo et la marche.

Dans une première approche ces aménagements pourraient concerner :

  • L’élargissement et la sécurisation pour les modes doux des principaux axes de la ville et en direction des communes voisines (Rue du Pré Vicinal, Avenue de Toulouse, Route de Tournefeuille, Avenue de Plaisance, Chemin de la Cassagnère …),
  • Une circulation plus apaisée afin que le sentiment de vulnérabilité à pied ou vélo ne soit pas un frein aux modes actifs,
  • L’agrandissement des espaces devant les écoles ainsi que d’élargir ou créer des voies d’accès en modes doux pour accéder à celles-ci,
  • L’information des Cugnalais et la signalisation des itinéraires cyclables existants,
  • La création de nouvelles zones de stationnement pour les vélos à proximité des services publics et des commerces.

Le Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) a publié une documentation le 14/04/20 permettant de développer ces aménagements provisoires.

https://www.cerema.fr/fr/actualites/amenagements-cyclables-temporaires-confinement-quelles

À moyen terme, ces aménagements d’urgence peuvent aussi être perçus comme des tests qui permettront d’envisager des aménagements pérennes. Et ainsi, accompagner en douceur les populations dans la transition vers une mobilité moins dépendante de la voiture individuelle génératrice de pollutions sévères, de rejets massifs de gaz à effet de serre et d’encombrements de plus en plus insupportables pour les populations.

Pour finir, n’oubliez pas d’adhérer à l’association ou de nous contacter si vous avez besoin de plus d’information.